Louer un meublé

Lors de la location d’un bien immobilier, il est possible de choisir entre deux types de logements : vide ou meublé. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais nous allons nous focaliser sur les logements meublés en faisant le tour des questions que vous pouvez vous poser.
 
 

Pourquoi louer un meublé ?

 
La location d’un meublé comporte de nombreuses obligations, à la fois pour le propriétaire et le locataire. Comme son nom l’indique, le logement est préalablement meublé avant l’arrivée du locataire, qui n’a ainsi pas besoin d’acheter de meubles pour son emménagement. Le régime juridique est différent de la location d’un logement vide, et est plus souple pour les locataires. Ceux qui louent des logements meublés sont généralement des étudiants ou des jeunes professionnels, car ils sont plus mobiles et ne peuvent pas forcément se “poser” dans un logement à meubler entièrement. Contrairement aux logements vides où la durée du bail est de trois ans, pour un meublé elle est d’un an minimum, sauf pour les étudiants où elle peut être de neuf mois non renouvelables. Si le locataire veut résilier son bail, il peut le faire avec un mois de préavis et non pas trois. Le propriétaire a de nombreuses obligations concernant son logement : il doit respecter les normes en vigueur et posséder le mobilier nécessaire à la vie quotidienne du locataire. Le décret du 31 juillet 2015 dresse la liste des meubles à fournir obligatoirement aux locataires, ce qui n’était pas le cas avant.
 
 
La location d’un appartement meublé convient ainsi plutôt aux personnes jeunes, destinées à être mobiles avant de s’installer définitivement dans une ville. C’est un système bien plus pratique qui permet de ne pas avoir à acheter de meubles ni à les transporter avant d’emménager. L’installation peut être quasiment immédiate et le préavis est uniquement d’un mois.
 

 

Logement meublé : intéressant pour le propriétaire ?
 
Les logements meublés attirent beaucoup plus les investisseurs que les logements vides, pourquoi ? Dans la mesure où les meubles sont déjà présents, les loyers sont souvent supérieurs de 10 à 20% par rapport aux logements vides. Au niveau du régime juridique, le propriétaire peut imposer plus facilement ses conditions au locataire : durée du bail, montant du loyer et des charges et montant du dépôt de garantie (maximum 2 mois de loyers HC)...
 
 
Aux yeux de l’administration fiscale, les bénéfices d’une location constituent une activité commerciale, ils doivent donc être déclarés. Si le propriétaire reçoit moins de 32 900€ HT de loyers, le service des impôts applique le régime de la micro-entreprise simplifiée, proposant un abattement de 50%. Les personnes souhaitant se déclarer comme Loueur Meublé Non Professionnel auront une situation fiscale encore plus avantageuse puisqu’elles pourront amortir leur bien immobilier comptablement et déduire l’ensemble de leurs charges d’activité (frais de gestion, abonnements divers, travaux, entretien…).
 
 
Les meublés ont cependant quelques inconvénients, notamment au niveau de la durée du bail. Les locataires étant souvent très mobiles, comme c’est le cas pour les étudiants, les préavis sont nombreux et les mois de vacances peuvent n’apporter aucun loyer. De plus, la loi n’oblige pas les locataires à contracter une assurance, ainsi le bien peut ne pas être assuré. Cela implique de graves conséquences si le propriétaire ne l’assure pas lui-même. Il doit également pourvoir aux besoins mobiliers du locataire en fournissant les meubles nécessaires à sa vie quotidienne, au risque de faire passer le logement meublé en logement vide.
 
 

CONTACTEZ NOUS
PLUS D'INFORMATIONS

Tous les champs sont obligatoires

Vos données personnelles sont collectées par ERA France ou par les agences franchisées ERA concernées par votre demande, dans le but notamment, de vous apporter des renseignements, de vous communiquer nos offres de biens à vendre, de vous proposer une estimation de votre bien, et sont conservées pendant la durée maximale prévue par la loi. Vous bénéficiez d'un droit de d'accès, de rectification, d'effacement, de modification et de portabilité de vos données.
Vous pouvez exercer ces droits à tout moment en écrivant à mentions-legales@erafrance.com ou à l'adresse : ERA France, 18 rue Mansart, 78000 Versailles, ou à l'agence destinataire de votre demande. Pour plus d'informations, consultez nos mentions légales. Si vous ne souhaitez pas être démarché par téléphone vous avez la possibilité de vous inscrire sur la liste d'opposition au démarchage téléphonique sur le site www.bloctel.gouv.fr.
Contactez-nous