L’incroyable casse-tête des besoins annuels en logements neufs !

La France manque de logements neufs ?

facebooktwittermail

L’incroyable casse-tête des besoins annuels en logements neufs !

L’incroyable casse-tête des besoins annuels en logements neufs !


La France manque de logements neufs, a fortiori de logements neufs accessibles aux faibles revenus. Mais combien faudrait-il en construire chaque année pour combler ce besoin ? telle est la question…


Selon le rapport final du 119e congrès des Notaires de France, l’objectif annuel de construction de logements a toujours suscité des débats. Dès 2007, le président Nicolas Sarkozy souhaitait que l’on parvienne « à un rythme de construction d’environ 500 000 logements neufs par an ». Après lui, François Hollande, président de la République de 2012 à 2017, reprenait ce chiffre de 500 000 dont 120 000 logements sociaux.


Emmanuel Macron a promis un « choc d’offre » sans s’engager sur un chiffre précis. Dans la réalité, l’objectif de 500 000 logements n’a jamais été atteint entre 2000 et 2022, seulement approché en 2006 (493 800 logements), la moyenne s’établissant sur 23 ans autour de 390 000. Pour avancer le chiffre de 500 000, les présidents successifs se sont fondés sur une étude de 2006 de l’Université Paris Dauphine pour le Crédit Foncier qui anticipait un choc sociologique et avançait ces chiffres afin de loger les nouveaux ménages (158 000 logements de plus), accueillir les immigrés (75 000), faire face aux effets des divorces, de la double résidence des séniors et du vieillissement (110 000), satisfaire les projets de résidences secondaires ou occasionnelles (65 000) et compenser à la fois la montée de la vacance due à la désertification de certaines régions (45 000) et la destruction de logements obsolètes (45 000).


En 2012, le ministère du Logement ramenait cet objectif entre 300 000 et 350 000 logements annuels. Le débat est reparti de plus belle en novembre 2022 au sein du Conseil National de la refondation quand Agnès Benassi-Quéré, cheffe économiste à la direction générale du Trésor, a évoqué le chiffre de seulement 270 000 à 275 000 logements à créer par an. Une évaluation déjà contestée par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) qui préconisait en mars dernier la construction de 449 300 logements neufs par an. Et par le think-tank libéral Institut Thomas More, qui conclut au besoin de 395 000 logements neufs par an !


Le consensus d’aujourd’hui est qu’il faut décliner les besoins non de manière nationale mais territoire par territoire, région par région.

En clair le débat n'est pas prêt d’être tranché, ce qui met en lumière les atouts jamais démentis du marché de l’ancien !