Le bon plan du dispositif Denormandie

Créé par le ministre en charge de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, le dispositif qui porte son nom veut à revitaliser les centres-villes en attirant de nouveau acheteurs/investiss

facebooktwittermail

Le bon plan du dispositif Denormandie

Le « Denormandie ancien » veut encourager les investisseurs à effectuer des travaux de rénovation dans le centre des villes moyennes comportant de nombreux logements vacants en mauvais état (appartements, immeubles, anciens locaux commerciaux ou industriels à transformer en habitation). Avec ce dispositif, l’ancien à rénover dispose d’un avantage fiscal qui offre aux acheteurs de 12 à 21% de réduction d’impôts sur le montant total de l’opération.

Concrètement, pour en bénéficier, il faut acquérir un bien vide du parc privé, avant le 31 décembre 2021, dans une des 222 villes labellisées « Cœur de ville » par le Ministère de la Cohésion des TerritoiresMinistère de la Cohésion des Territoires.

Le dispositif Denormandie n'impose pas d’effectuer de gros travaux de rénovation, mais ceux-ci doivent représenter au moins 25% du coût total de l'opération (prix du bien + frais d'acquisition + travaux), dans la limite de 300 000 €. De plus, ces travaux doivent porter sur la seule amélioration de la performance énergétique, et être réalisés par des professionnels qualifiés RGE.


Jusqu’à 63 000 € d’avantage fiscal

L'acquisition et la rénovation du bien vide permettent aux bailleurs de déduire de leur impôt sur le revenu (IR) jusqu'à 21% du prix de revient total du logement. Comme dans le dispositif Pinel, l'avantage fiscal varie en fonction de la durée pendant laquelle ils s'engagent à louer le bien : pour une mise en location de six ans, la réduction d'impôt sera de 12% du montant de l'investissement (2% par an pendant six ans) ; pour une location de neuf ans, la réduction d'impôt sera de 18% (2% par an pendant neuf ans) et pour une location de douze ans (neuf ans prolongés de trois ans), la réduction d'impôt sera de 21% du montant de l'investissement (2% par an pendant neuf ans puis 1% par an pendant les années suivantes).

Au total, l'avantage fiscal ne peut pas dépasser 63 000 € (21% de 300 000 €). En outre, comme dans le dispositif Pinel, la réduction du Denormandie ancien est soumise au plafonnement des niches fiscales à 10 000 € par an et par foyer.

En contrepartie de cet avantage fiscal, le propriétaire du bien rénové doit s'engager à louer son bien à un loyer raisonnable à des ménages modestes ou de classe moyenne. L'application des plafonds à respecter répond aux mêmes règles que celles appliquées en Pinel neuf.


Quel rendement attendre du Denormandie ?

Dans les villes où le parc ancien est important et nécessite des travaux de mise aux normes, le dispositif Denormandie promet des rendements attractifs.

Ville Rendement sur 9 ans (*)
Saint-Nazaire 5.2%
Grasse 5.4%
Voiron 5.7%
Pau 6.4%
Auxerre 7.0%
Carcassonne 8,0%

(*) Pour la location d’un logement de 60 m2 - source FNAIM